Les vacances, voilà enfin la pause tant attendue pour s’évader du tourbillon quotidien. Mais pour les salariés, trois semaines, cela passe vite. À plus forte raison lorsqu’on doit concilier la réservation au camping, un séjour dans la belle famille, les colos des enfants, et une virée avec des amis, Certains congés prennent l’allure d’un marathon aux quatre coins de France. Au risque de zapper ce temps précieux des retrouvailles en couple.

Et si cette année vous vous réserviez un vrai break en amoureux ? Que ce soit une journée, trois jours ou une semaine, cela implique de savoir dire non, le cas échéant, à certaines invitations. Et parfois aussi l’art de concilier des besoins contradictoires, pour peu que ceux des partenaires diffèrent : si l’un recharge ses batteries au contact des autres, l’autre dans la solitude, ou que le premier rêve d’exploit sportif, et le second de paresser sur une plage ou au bord d’une piscine¦

Voici quelques clés pour, le temps d’une pause même très courte, recréer le lien et profiter des vacances pour prendre soin de son couple.

1/ D’abord, se reposer

On ne peut s’ouvrir à l’autre si l’on est épuisé. Donner implique d’avoir pris le temps de se ressourcer soi-même. Pour garder les enfants pendant les deux mois d’été, de plus en plus de couples prennent des vacances en décalé, se réservant seulement une semaine en commun. Dans ce cas, l’un est reposé, l’autre sort tout juste des soucis professionnels. Ils ne sont pas synchronisés.

Pour bien aborder les retrouvailles, il importe que chacun sache ce dont il a besoin afin de déconnecter, et que le partenaire ait cette délicatesse de lui en laisser le loisir. Cela revient par exemple à s’occuper des enfants pendant une demi-journée afin que l’autre puisse dormir, bouquiner, écouter de la musique ou se balader seul. Il arrive que certains attendent davantage de ces vacances à deux, et risquent de « crever » leur partenaire  sans s’en rendre compte ! Respecter ce sas de décompression permet à chacun de respirer avant d’avoir la joie de se retrouver.

2/ Définir son rythme

Dans l’année, on ne se voit pas de la journée et voilà que les congés nous font passer 24 h sur 24 ensemble¦ Attention : rien n’oblige à tout faire à deux, ce serait étouffant. Mais tout ce qu’on fait doit permettre d’enrichir notre couple. Au quotidien, avec les vies professionnelles chargées, le lien se distend facilement. On finit par vivre en parallèle.

Les vacances permettent de recréer des traverses entre ces rails, à condition de prendre du temps ensemble. Même dans sa belle-famille, avec les enfants ou des amis, il importe de sauvegarder une place pour son couple. Le « temps du café », par exemple, peut devenir un moment réservé, où les enfants savent qu’ils doivent laisser leurs parents tranquilles. C’est une bonne habitude à leur donner, car elle leur montre que les parents sont aussi et d’abord un couple.

On peut aussi se fixer une balade nocturne lorsqu’ils sont couchés, ou une soirée en amoureux. Et si des amis nous invitent à l’improviste, un choix est à faire à deux : soit on décline afin de s’en tenir à notre sortie, soit on accepte en reportant le rendez-vous d’un commun accord.

3/ Recréer l’intimité perdue

Que faire de ce temps lorsque le lien s’est distendu ? Pour commencer, il est possible de chercher ce que vous aimez partager ensemble, au temps de votre rencontre, à vos début de vie commune. Les vacances donnent également l’occasion de vivre à deux des activités et d’en découvrir de nouvelles : promenades, sorties, spectacles, visites. Et pourquoi ne pas programmer un événement exceptionnel, comme une nuit sous la tente, une rando avec nuit en refuge, un saut en parapente, une descente en rafting ou une plongée sous-marine ? De telles activités forgent des souvenirs communs heureux. Cet adage est connu des conseillers conjugaux : un couple qui s’amuse ensemble reste ensemble.

4/ Changer de ton 

Au quotidien, les échanges entre vous peuvent se limiter à : « Tu es passé à la Poste ? », « On fait quoi pour le déjeuner ? », etc. À force de vouloir communiquer à tout prix, certains couples n’abordent au contraire que les problèmes lorsqu’ils se retrouvent à deux. Il arrive donc que certains fuient ces tête-à-tête ! Réservez les soucis qui vous préoccupent (éducation, orientation scolaire, budget, parents à charge, etc.) à un moment limité et programmé au cours du séjour. Le reste du temps, retrouvez un échange gratuit, léger, un ton positif, parlez de votre joie d’être ensemble, de ce qui vous touche chez l’autre, de ce qui vous rend heureux. Remerciez-le pour tout ce qu’il fait pour vous : « Merci d’aller chercher le pain tous les matins », « Merci de m’avoir accompagné à ce barbecue », alors que cela semble évident. Une attitude qui change la vie !

5/ Ouvrir à nouveau son cœur

Les années qui passent donnent parfois l’impression de se connaître par cœur, de savoir par avance les répliques de l’autre. Pose-t-on encore des questions à son partenaire ? S’enquiert-on de son avis, de ses envies (sans être intrusif) ? Sait-on encore l’écouter, le laisser parler jusqu’au bout, sans le couper ni lui opposer un argument contraire ? Le rejoindre ainsi dans son monde permet de mieux comprendre ce qu’il vit. Il est toujours passionnant de se projeter : comment voit-on son couple dans trois, cinq ou dix ans ? Qu’aimerait-on réaliser à la retraite, pourquoi attendre pour commencer à l’entreprendre ?

Les couples ne prennent plus toujours la peine de s’exprimer, de dire leurs besoins. Or la connaissance de l’autre s’approfondit toujours. Se donner un thème pour dialoguer peut donner lieu à des échanges très riches. Exprimez vos rêves, vos désirs, même si vous savez qu’ils ne sont pas réalisables. Ouvrez votre cœur et votre partenaire ouvrira sans doute le sien en retour ! Par exemple : « Je me réjouis que nous soyons unis parce que j’ai beaucoup souffert de la séparation de mes parents. Je ne voudrais pas que nos enfants vivent la même chose ».

6/ Un petit effort sur sa tenue

Pourquoi réserver à l’autre ses tenues informes et élimées ? Au bureau, avec des amis, on se met spontanément en valeur, alors qu’on se néglige si souvent en famille. Or c’est aussi une façon de communiquer : « Je prends soin de moi par respect pour toi, pour rester attirant(e), parce que je t’aime ». Ce qui est valable pour les femmes comme pour les hommes !

Dans votre valise, n’oubliez pas la robe qu’il aime vous voir porter, ou ce polo bleu qu’elle vous a offert et qui met en valeur votre teint hâlé… S’il n’est bien sûr pas question d’être sur son 31 à la plage, lors des repas ou dans la soirée, il s’agit de veiller à se recoiffer un minimum, à se parfumer, à enfiler une tenue qui, même si elle est décontractée, reste seyante.

7/ Réveiller son désir

Le désir sexuel est souvent en berne dans la vie de tous les jours. « Les soucis ne font pas bon ménage avec la sexualité », explique Catherine Solano, sexologue. Les vacances offrent l’occasion de s’ouvrir à nouveau à l’autre. Si le désir n’est pas là au début, se donner par amour témoigne de son affection. La relation sexuelle entretient le désir. Moins on a de relations, moins on en éprouve l’envie. Et le contraire est vrai aussi !

Comment favoriser un cadre propice à l’intimité ? Ce n’est pas toujours évident de se retrouver lors d’un séjour en famille, chez des amis, ou la belle-famille. Il est alors bon que le couple parte seul un week-end. Selon son budget, chacun peut trouver des solutions inventives : camping, échange de maison…

Chantal d’Audiffret, co-auteur de l’Art de vivre à deux

 

non dictum libero venenatis accumsan risus elementum Aliquam neque. Donec

Pin It on Pinterest

M