Parce que la joie est notre état naturel à la naissance, parce que nous  avons tous besoin de sourire, de rire, de nous réjouir … parce que la joie libère l’ocytocine, l’hormone du plaisir, l’hormone de l’attachement… parce qu’elle  est communicative. Notre quotidien est parfois gris, or nous pouvons décider d’y mettre de la couleur, de choisir d’oxygéner et d’enjoliver nos vies.

Se réjouir a deux :

En retrouvant le sourire : un échange de regard tendre, une attitude ouverte, vous feront ressentir la joie d’être aimé,

En s’amusant  ensemble : des jeux de cartes,  des batailles de polochon,… ce sont des fou-rires assurés et un esprit d’enfance retrouvé !

En riant de soi-même : expérimentez l’humour qui change la vie et permet de prendre de la distance sur vos frustrations et vos déceptions…

En variant les plaisirs par toute activité qui vous extrait de la routine : une randonnée à pied ou en vélo, une escapade amoureuse, une soirée restau, une sortie culturelle, une séance DVD sous la couette.

En faisant une activité physique : il est en effet prouvé que l’exercice physique est bénéfique pour votre état d’esprit général, pour votre psychisme.  Faire du sport libère l’hormone du plaisir… Alors on s’inscrit à quoi cette année ? à quel cours de danse ? à quel cours de gym ? à la natation ?

Et si c’était moi qui aujourd’hui programmait ce moment de plaisir à deux ?

La joie, une attitude positive communicative

Si on faisait l’effort de se dérider, d’habiller son cœur de prendre l’initiative d’un changement. Dans son livre « les saisons du mariage », le conseiller conjugal Gary Chapman dit qu’on ne peut changer le partenaire mais qu’on peut l’influencer chaque jour en bien ou en mal.

Quand un des deux partenaires adopte une attitude positive, le changement qui s’opère dans le comportement de l’autre est souvent étonnant. Une femme m’a dit un jour : « Je n’arrive pas à croire ce qui s’est produit chez mon mari. Je n’avais jamais osé imaginer qu’il puisse devenir l’être affectueux et gentil qu’il est depuis trois mois. Cette métamorphose dépasse toutes mes espérances».

Même si on n’en a pas vraiment envie, on peut choisir de prendre l’initiative, et agir. Vos choix positifs mènent à des actes positifs, qui ont pour résultat des sentiments positifs.

La joie, un capital-bonheur pour la vie à deux

Se faire plaisir à deux permet de se constituer un capital bonheur, des souvenirs joyeux, une mémoire de tout ce qui été vécu de positif ensemble. En bref, une banque où l’on peut puiser car, même si tout n’est pas « rose » tous les jours, cela vaut vraiment le coup de rester ensemble puisqu’on peut continuer à s’amuser ensemble.

Pour votre couple, soyez audacieux et créatifs !

Lire aussi « Rire une fois par jour empêcherait le divorce! »

 

 

elit. venenatis nunc amet, libero lectus

Pin It on Pinterest

M