L’engagement est inhérent à la vie du couple. Chacun construit son couple comme il l’entend. Chaque couple avance à une vitesse qui lui est propre. L’engagement est évolutif. Plus on va avancer, plus cet engagement est fort. Plus il est fort, plus il implique une responsabilité de chaque membre du couple.

« Nous nous sommes promis de nous aimer toute la vie … Nos familles respectives nous ont complètement adoptés … Il m’a offert une bague …Nous avons des enfants … Nous nous sommes jurés fidélité …» Autant de signes de notre attachement l’un à l’autre, de notre volonté de vivre ensemble et de nous aimer toute la vie. Mais à quoi cela nous engage-t-il vraiment ?  Y a-t-il entre nous un engagement moral ? Matériel ? Révocable à tout moment ? Si nos sentiments laissaient place à la rancœur, si nous venions à nous aimer un peu moins que ferions-nous et que dirions-nous ? Serait-il possible de continuer à vivre ensemble si l’un de nous avait le sentiment de ne plus aimer l’autre ?

L’engagement limite les risques !

S’engager, c’est d’abord avoir choisi et déclaré ensemble publiquement notre volonté de rester ensemble toujours quoiqu’il arrive et d’élever nos enfants si nous en avons. La famille, les amis et la société deviennent alors la mémoire vivante de la parole échangée au sein du couple. Ainsi celui-ci peut compter sur d’autres forces que les siennes pour s’y tenir.

L’engagement implique une verbalisation, une officialisation et se prend dans la confiance. Nous ne connaissons pas l’avenir, mais nous faisons le choix de vivre ensemble dans le contexte qui sera le nôtre, aux différentes étapes de notre vie. 

Cela soulage des questions d’avenir, et donne confiance en soi et en l’autre !  Cela permet de construire dans la durée. Le couple n’est pas remis en cause à chaque tension. Ce qui est conflictuel peut être évoqué sans crainte, car l’autre a dit ou reconnu l’importance du couple et inversement ! : « je t’apporterai mon soutien autant que je pourrai, dans toutes les circonstances, même les plus difficiles, comme la maladie, la vieillesse … je ferai tout mon possible pour rester fidèle à ma promesse. »

Un engagement qui aide le couple à durer !

  • Si cet engagement justement nous aidait à durer nous obligeait à faire les efforts nécessaires pour vivre ensemble, nous encourageait à durer et à passer les épreuves qui peuvent nous éloigner loin de l’autre ?
  • Si cet engagement public, mariage civil ou religieux, permettait à notre entourage de penser qu’il a un rôle à jouer auprès de notre couple, qu’il peut nous aider dans les difficultés, en particulier les témoins ?
  • Si la société maintenait des avantages donnés aux couples mariés et engagés : avantages financiers, fiscaux, matériels, mise à disposition de structures, de conseillers conjugaux … pour éviter les nombreuses séparations ?

D’accord, mais quel engagement ?

Corde au cou ? Perte de liberté ? Ou au contraire une corde pour aller plus loin, pour s’encorder et avancer à deux d’un bon pas !  Cette corde-là demande de respecter l’autre, de s’adapter à lui, et réciproquement, de se mettre à son rythme, de faire parfois des efforts pour cela… « Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin » nous dit le proverbe africain. Quelle belle aventure ! Que de sommets franchis parfois par des couples qui fêtent leurs 50 ou 60 années de mariage, main dans la main…

L’engagement civil
  • Le mariage civil républicain a été institué en 1792 :  Acte public, juridique et solennel devant la société, qui offre un cadre protecteur pour le couple et la famille. Les époux s’y promettent respect, fidélité, secours, assistance, éducation partagée des enfants.
  • Le Pacte Civil de Solidarité (PACS) : Contrat simple, temporaire entre partenaires qui ne concerne ni les parents ni les enfants. Il peut être rompu unilatéralement et est peu protecteur en cas de dissolution ou de décès (pas de pension de réversion).
Le mariage religieux 

En France, tout mariage religieux doit être précédé d’un mariage civil. Mariage musulman, juif, catholique, protestant, orthodoxe, le mariage fait l’objet de différents rites et de traditions et de croyances sur l’amour et sa source divine. Parlez-en entre vous ! 

La vie de couple : une succession d’engagements

Certains couples peuvent éprouver le besoin de se marier pour concrétiser leurs sentiments, pour d’autres réaliser un voyage ensemble aura valeur d’engagement. Par exemple, le « on sort ensemble » implique l’engagement à respecter l’autre, notamment en ne le trompant pas. À l’autre extrémité de la chaîne,  il y a le « on a un enfant ensemble » qui implique l’engagement à s’occuper de lui dans les meilleures conditions : le couple n’existe plus uniquement pour ses deux membres. Du bien-être du couple dépendra l’épanouissement de l’enfant.Ainsi selon les histoires, les moments et les circonstances de la vie, l’âge des partenaires, l’engagement prend différentes formes et se modifie au fil du temps.

 

 

 

 

Nullam elementum libero id leo tristique risus. mi, et, diam Praesent ut

Pin It on Pinterest

M