La médiation permet d’offrir à la famille un espace sécurisé pour restaurer le dialogue et rechercher ensemble des solutions. Voici le témoignage de Delphine et Michel qui grâce à l’intervention d’une médiatrice ont renoué le dialogue pour le bien des enfants.

Un conflit sans issue ?

Delphine est divorcée depuis deux ans, elle a deux enfants de 6 et 9 ans. La situation est bloquée. Les enfants ne voient plus leur père et la pension alimentaire n’est pas versée régulièrement. La famille est engluée dans le conflit et le ressentiment. Sur les conseils d’une amie, elle décide de rencontrer une médiatrice familiale, Evelyne. Le premier entretien sert de « déversoir » à sa colère et à sa tristesse. Delphine en veut à la justice et à son mari mais ne parvient pas encore à formuler ses besoins et ses attentes. Elle refuse que ses enfants revoient leur père alors qu’ils en ont très envie. Le deuxième rendez-vous est plus apaisé. Delphine est prête à s’engager dans une démarche de médiation pour le bien-être de ses enfants. En parallèle, la médiatrice lui explique les démarches à entreprendre auprès de la CAF pour récupérer sa pension alimentaire.

La restauration d’un dialogue

Lors de la troisième entrevue Delphine accepte qu’une démarche soit faite auprès de son ex-mari afin qu’il rencontre ses enfants. Evelyne écrit alors à Michel… Celui-ci demande à réfléchir. Entretemps, les enfants rencontrent la médiatrice familiale. Ils peuvent ainsi lui exprimer en toute liberté leur ressenti face à cette situation familiale. Même s’ils ne comprennent pas immédiatement le sens de la démarche, ils s’y intéressent et finalement y adhérent.  Evelyne prend soin de leur dire qu’elle ne sait pas si leur père souhaite s’engager dans cette démarche de médiation. Elle prend aussi le temps de les rassurer, de les déculpabiliser. Quelques jours plus tard, Evelyne reçoit Michel. Après deux séances, il accepte de rencontrer ses enfants et de revoir Delphine avec la médiatrice. Il veut lui expliquer son départ car il est plein de remords.

Le début d’un nouveau départ 

Pendant quatre séances, ils se rencontrent avec la médiatrice. Au cours de ces entretiens chacun évoque les regrets, les malentendus, la honte de ce départ vis-à-vis des enfants, l’orgueil, les trahisons et la pension alimentaire.… Michel souhaite alors faire face à ses engagements et à ses responsabilités. Avec le temps, le lien se retisse entre le père et ses enfants. Delphine parvient à « tourner la page ». Cependant, elle souhaite que ses enfants ne rencontrent pas la nouvelle compagne de leur père. Michel le comprend et tient sa promesse de contribuer financièrement à l’entretien des enfants. Les enfants restent demandeurs de rencontres avec la médiatrice. Leurs parents, Michel et Delphine prennent rendez-vous ponctuellement avec elle pour organiser le quotidien des enfants.

Pascal Anger

Psychothérapeute, médiateur familial

 

venenatis, sem, elementum accumsan eleifend porta. felis adipiscing

Pin It on Pinterest

M