La médiation familiale est là pour écouter chacun, dire le droit, renouer le dialogue, pacifier les relations, aider à trouver des solutions et sortir du conflit.  C’est un processus structuré et confidentiel de résolution amiable des différends familiaux. Il a pour but de parvenir à une solution mutuellement acceptable. La médiation familiale est un temps d’écoute, d’échange et de négociation, qui permet de prendre en compte de manière très concrète les besoins de chacun (enfants, tiers, grands-parents, parents, héritiers…).

Une solution possible pour sortir du conflit 

On aurait bien aimé éviter la rupture… Mais voilà, elle est là. Le lien s’est brisé. La relation est tellement abîmée que le dialogue s’est rompu. Même si ce dialogue existe encore, la colère emporte tout et la situation est bloquée. Couples déchirés, parents et adolescents en crise, familles éclatées, recomposées, en guerre et même grands-parents sans contact avec leurs petits-enfants… La médiation familiale a pour finalité d’apaiser le conflit et de préserver les relations au sein de la famille.

Renouer le dialogue pour préparer l’avenir

Les enfants s’adaptent mal au conflit. La guerre entre leurs parents les blesse et leur nuit profondément. Ils peuvent même se sentir responsables et coupables de la mésentente conjugale, souvent ils ne veulent pas choisir et servir d’enjeux au divorce. Ainsi, nul ne conteste aujourd’hui qu’une rupture familiale a un coût psychologique pour l’enfant, qui peut s’exprimer dans la réussite scolaire, l’estime de soi ou les relations sociales. La médiation part du postulat que même si le couple n’existe plus en tant que couple, il continue à exister en tant que couple de parents. Une nouvelle forme de parentalité s’instaure et devra se poursuivre. 

Un des objectifs de la médiation consiste à permettre aux parents d’entrer en dialogue dans un contexte sécurisé pour échanger sur leurs aspirations profondes et sur les questions plus matérielles, afin d’exercer pleinement leur rôle de parents. Une bonne communication permettra d’exercer une nouvelle forme de parentalité, plus pacifiée et constructive.

 Pascal Anger, médiateur familial

massa consequat. consectetur quis eget dictum ut ut ante.

Pin It on Pinterest

M