[Yvon Dallaire, psychologue] Décider d’être heureux malgré les conflits

20 Juil, 2020 | Dépasser vos difficultés, Désamorcer les conflits, Yvon Dallaire

Contrairement à la croyance populaire, le couple est souvent un creuset qui génère des crises inévitables et dont les sources de conflits sont insolubles dans 70 % des cas. On peut  répertorier en règle général 6 sources de conflits : l’éducation des enfants, la gestion budgétaire, les relations avec les belles-familles et les amis, la répartition des tâches ménagères, la conciliation travail – vie conjugale et familiale et, évidemment, la sexualité.Il n’y aurait aucun problème si les deux partenaires manifestaient la même position face à ces sources de conflits. Mais deux personnes, à plus forte raison de sexe différent (et même s’ils sont de même sexe) ne peuvent avoir tout à fait la même perception dû à leur hérédité et à leur éducation.

L’observation des couples heureux à long terme, soumis comme les autres à ces six sources de conflits, nous démontre que loin de chercher une solution – c’est-à-dire d’arriver à une position commune – ils négocient plutôt une entente gagnant/gagnant qui tient compte des deux points de vue.

Par exemple, dans un budget, ils prévoient un compte épargne et un compte loisirs pour tenir compte de la différence d’attitude face à l’argent. Ils ne font pas comme les couples malheureux qui vont chercher à convaincre l’autre que « j’ai raison et tu as tort » de vouloir gérer l’argent de cette façon (économe ou dépensière).

Mieux vaut donc chercher à gérer les conflits souvent insolubles plutôt que de chercher un consensus à tout prix ! Les différences sont, pour les couples heureux, sources d’enrichissement et non sources de différends.

Yvon Dallaire, Psychologue

Sed risus. ut Aenean velit, lectus venenatis, sed justo

Pin It on Pinterest

M