Couples vivant sous le même toit, séparés ou recomposés, c’est pratiquement toujours à deux que les parents viennent pour le bilan d’orientation scolaire qui déterminera l’avenir professionnel de leur enfant. Occasion pour les parents d’une relecture de leur jeunesse, d’un point sur leur carrière qui peut permettre en parlant de soi à un tiers d’activer la communication avec l’autre. Ce bilan offert à leur enfant n’est-il pas une chance à saisir pour le couple ? Nous avons interrogé Brigitte Clément, consultante en orientation.

Les couples viennent-ils toujours ensemble ?

Aujourd’hui les enfants sont plus valorisés qu’autrefois. On écoute leurs aspirations, leurs émotions. Les parents veulent réussir l’orientation du jeune. Ils viennent à deux même s’ils sont séparés et s’investissent car pour eux la réussite professionnelle est essentielle. Ils ont peur du chômage et de l’échec. En écoutant leur enfant, ils réalisent parfois ce qu’ils auraient aimé accomplir. En général, les pères « projettent » plus sur l’avenir et la sécurité financière est importante. Pour les mères l’épanouissement peut primer. 

Quelle effet cette démarche a-t-elle sur le couple ?

En écoutant l’adolescent, les parents n’ont pas forcément la même vision de l’avenir ou de la vie. Cela peut faire remonter des blessures anciennes, des frustrations mais aussi faire naitre un sentiment de fierté et d’estime de soi. Il m’arrive de percevoir des tensions. Des disputes peuvent même survenir. Mais il se passe toujours quelque chose d’extraordinaire. Des sentiments sont verbalisés, une capacité d’amour se déploie et la communication dans le couple peut en sortir grandie. Je me souviens d’un père directeur financier d’un grand groupe qui refusait de voir le « pôle artistique » de son fils. Il m’a fallu décoder son  « fonctionnement » devant sa compagne qui elle craignait l’éloignement géographique. Je pense que cela les a peut-être fait avancer. En tout cas cela a fait bouger les lignes.

En s’écoutant, en s’exprimant devant un tiers qui aide à verbaliser, la parole circule et la communication peut ainsi grandir au sein du couple. Et si le bilan était aussi une séance de thérapie de couple !

elit. ultricies fringilla lectus leo. Aenean eleifend velit, Nullam consequat. suscipit

Pin It on Pinterest

M