De bonnes raisons de se parler 

Qu’est-ce qui fait le contenu de nos échanges ? Pour une famille, la communication est un enjeu fondamental, c’est la colonne vertébrale de la vie ensemble. Parler permet de transmettre les informations nécessaires de la vie courante, partager la vie et les sentiments des uns et des autres, échanger sur des petits ou des grands sujets, éduquer par la parole ou l’exemple, résoudre les conflits, se relier, exprimer son amour, parler au cœur de l’autre, partager les joies et mal-être personnels.

La table peut être un lieu convivial où les échanges familiaux peuvent être très riches et gratifiants sous certaines conditions. Le respect de quelques règles y favorise la communication.

A table pour partager ! 

Le repas à table est un moment privilégié. Qu’il ait lieu en famille uniquement le week-end ou plus régulièrement tous les soirs, le repas à table révèle quelque chose de la communication familiale. Au sein de la famille, il y a peu de masques : chacun aura tendance à s’exprimer librement avec toute sa personnalité, aussi bien les facettes négatives que positives. On oublie peut-être plus facilement en famille de faire des efforts, de mettre les formes parce que l’on est entre soi.

Pris par le temps ou le quotidien, il n’est pas facile de partager ce que chacun vit et de permettre à tous de se sentir entendu et reconnu. C’est ainsi que les échanges familiaux finissent souvent par se limiter aux nécessités de la vie courante (nourriture, horaires, linge à laver, fournitures à acheter, …) Le repas peut être le moment clé où l’on peut vraiment agir si l’on veut améliorer le processus de communication familiale.

Des conseils pour créer de bonnes conditions et favoriser la parole
  •  Déposer les portables dans l’entrée ou les éteindre le temps du repas.
  •  Ne pas allumer la télévision.
  •  Donner du temps de parole à chacun. Pour créer un climat positif, où chacun peut prendre la parole, vous pouvez lancer un tour de table : « Qu’est-ce que j’ai retenu de ma journée ? » Chacun sait qu’il aura son temps de parole, pendant lequel il pourra s’exprimer et se livrer en toute confiance.
  • Repérer les sujets de discussion préférés de chacun et évoquer des sujets qui vont susciter la parole des plus effacés.
  • Soutenir l’attention des autres en posant des petites questions, pour que chacun puisse intervenir.

 

 

odio libero nec luctus in lectus tempus ut elit.

Pin It on Pinterest

M