Travail subi ou travail choisi ?

Il est bien souvent les deux : alimentaire et lieu d’accomplissement personnel de chacun.
L’influence de la vie professionnelle  sur la vie du couple variera selon ce qui se vit au travail : la pression subie, l’intérêt, le salaire, les expériences valorisantes ou humiliantes… : Il est nécessaire d’en parler et que chacun entende et puisse comprendre  non pas tout ce que fait l’autre, mais ce qu’il vit au travail, la façon dont « il vit son travail » car cela rejaillit sur son état psychologique, émotionnel et donc sur sa vie de couple.

Sur la pause couple, des pistes pour en parler ensemble

Du travail « jour et nuit » ? STOP !!

Les moyens technologiques actuels, messageries et autres smartphones… font disparaître les barrières entre vie professionnelle et vie personnelle. Ainsi le travail peut se poursuivre le soir et les week-ends à la maison et envahir le quotidien familial.

Faut-il se laisser faire ?

Non ! Le « droit à la déconnexion » institué par la loi depuis janvier 2017, stipule qu’un salarié n’a pas à lire ses mails ou à répondre au téléphone en dehors de ses heures de travail. Ce droit ne demande qu’à être exercé… Il en va de notre liberté mais aussi de notre responsabilité.

Le couple est une entité fragile, il ne faut pas laisser tous les domaines de la vie le supplanter…gardons un temps privilégié pour le couple chaque jour, chaque semaine,…sans quoi nous courrons le risque de nous éloigner l’un de l’autre. L’absence de partages et d’activités communes nous rendent progressivement étrangers l’un à l’autre…

La mutation professionnelle, une situation pas facile

Quitter son emploi pour suivre son conjoint, décider de vivre séparé géographiquement…Le choix est difficile et il n’y a pas de bonne ou de mauvaise solution. Chaque couple est différent et doit trouver ce qui lui convient le mieux (ou le moins mal) en prenant en compte :

  • L’équilibre de chacun, du couple, de la famille,
  • Les revenus nécessaires,
  • Le projet de vie du couple
  • Les contraintes annexes …

Le mauvais calcul serait de ne s’inquiéter que de son propre avenir professionnel !

L’expatriation, un challenge pour le conjoint

Le travail, lieu de « tentations » 

Le travail est aussi un lieu de rencontres qui peuvent aller au-delà de la relation professionnelle. En être conscient permet la vigilance dans ce domaine. . .

Les différences de salaire 

Parfois les différences de salaires dans le couple peuvent être objet de tension  ou occasion de luttes de pouvoir, conscientes ou inconscientes. Pourtant, il ne devrait pas être question d’égalité salariale. Dans un couple, nous ne sommes pas concurrents mais partenaires. Pour faire équipe, acceptons les différences de rémunérations.

Les conjoints doivent ils travailler tous les deux ?

Si un seul revenu est suffisant pour subvenir aux besoins de la famille, l’autre conjoint doit il travailler ? A-t-il/elle besoin de travailler pour son indépendance économique, son équilibre personnel, son intégration ou sa reconnaissance sociale ?

On pense notamment aux jeunes parents qui parfois hésitent à faire un break pour s’occuper de leurs jeunes enfants avant l’entrée à l’école. Dans ce cas, comment ce choix pourra-t-il évoluer dans le temps ?

La perte de son emploi : un sujet délicat, douloureux

Quelles seront les conséquences pour notre couple ? Quel regard vais-je porter sur moi ? Quel regard mon partenaire portera-t-il sur moi ? Comment m’aidera-t-il à vivre cette situation ?

Ce sujet sera traité ultérieurement dans un dossier complet

  • ABONNEZ-VOUS !

    DES CONSEILS & ASTUCES POUR PRENDRE SOIN DE VOTRE COUPLE
    UNE FOIS PAR MOIS, DANS VOTRE BOITE MAIL
eget Donec dolor non libero efficitur. eleifend consequat. vulputate, elementum felis felis

Pin It on Pinterest

M