La grossesse puis la naissance d’un enfant entrainent de nombreux changements pour le couple. Nous avons interviewé Isabelle Fournier, sage-femme et présidente de l’association des sages-femmes libérales sur ce moment très particulier de la vie de de couple. Elle donne quelques clés pour que le couple puisse vivre ces moments avec le plus de sérénité possible.

Comment le couple vit-il ces mois d’attente ?

La femme enceinte vient en consultation soit seule soit accompagnée. Souvent pour un 1er enfant, le conjoint vient spontanément aux consultations de grossesse, événement totalement nouveau et inconnu pour lui. Dans la très grande majorité des cas, le conjoint est présent aux échographies. Ainsi, le couple visualise ensemble le bébé. Pour la 2ème grossesse et les suivantes, le conjoint est souvent moins présent. La grossesse est investie par le père mais différemment.

Au cours de la grossesse, une consultation nommée entretien prénatal précoce est possible dès le 4ème mois au cours duquel est proposé un espace de parole et d’échanges pour les femmes et pour les couples pour parler de l’arrivée de leur enfant. Au cours de cet entretien, le père peut poser des questions, questionner sa place de père pendant la grossesse, l’accouchement et dans les semaines qui suivent. Les futurs parents peuvent exprimer leurs doutes, leurs craintes, leurs choix, leurs espérances. Cet entretien est pour moi un moment important du suivi de la grossesse autant que peuvent l’être les échographies

Que faire pour que les 2 partenaires vivent le mieux possible ces 9 mois ?

Suite à cet entretien prénatal, la préparation à la naissance et à la parentalité est un moment clé dans le déroulement de la grossesse et l’arrivée du bébé. Cette préparation en couple permet aux parents de prendre conscience de ce qui va se passer pendant l’accouchement et aussi dans les jours qui suivent la naissance de leur enfant. Elle va permettre de se projeter dans le changement.

Après la naissance de l’enfant, comment le couple vit-il cet évènement ? 

Aussi désirée soit-elle, une 1ère naissance demande au couple de se réadapter entre évolutions personnelles et changements familiaux. On passe de 2 à 3. Il y a 3 types de changements à prendre en compte :

  • Des changements personnels : transformation du corps, maturation affective avec le processus d’attachement mais aussi la conscience d’une plus grande responsabilité qui peut s’accompagner de stress et d’anxiété.
  • Des changements au sein du couple : plus le couple est fusionnel, plus l’arrivée de l’enfant demandera de la souplesse pour que chacun trouve sa place, l’enfant va se glisser dans le binôme et la relation peut en être modifiée.
  • Les relations au monde extérieur sont souvent bouleversées :
    • Au sein de la famille :  les parents deviennent grands parents, de fille on devient mère, Un vrai changement de place se fait au sein de la famille.
    • Par rapport aux amis qu’on peut voir moins souvent
    • Par rapport au milieu professionnel surtout pour la femme qui découvre d’autres priorités.

Constatez-vous des difficultés particulières ?

Un enfant bouleverse d’autant plus les habitudes qu’il arrive tard ou que le couple l’a attendu longtemps. Le plus grand bouleversement c’est la fatigue qui suit la naissance, on est noyé et on ne dort plus ou peu, il faut s’y préparer en en parlant pour s’organiser, se relayer, dormir à tour de rôle. Cela veut dire pour la femme, laisser faire son conjoint peut être différemment d’elle et pour l’homme prendre sa place de père. La naissance s’accompagne d’un flot d’émotions fortes mais aussi déstabilisantes : Inquiétude de la rencontre avec le bébé, comment vivre le lien de dépendance avec le bébé puis la séparation et la reprise du travail ?

Quels conseils pouvez vous donner aux couples pour préserver leur complicité ?

Il est compréhensible que le couple ne soit pas prioritaire les premières semaines qui suivent la naissance mais ce n’est pas pour autant qu’il faut l’oublier. Penser aux gestes de tendresse : les baisers, les caresses sans connotation sexuelle, garder le contact physique est très important. La reprise de la sexualité se fera d’autant plus simplement que le contact physique aura été maintenu pendant la grossesse et après l’accouchement.

Pendant la grossesse, la femme est le centre du monde mais après la naissance c’est le bébé. Le corps se transforme avec les kilos en trop et les douleurs qui peuvent perdurer. C’est aussi tous les bouleversements physiologiques qui s’y déroulent, tous les organes reprennent leur place petit à petit, la prolactine agit sur le cerveau, elle favorise la montée de lait et diminue la libido. Cette période est une période fragile pour la femme avec un risque de dépression maternelle non négligeable. Pour l’homme non plus ce n’est pas simple. Il doit trouver sa place dans cette relation fusionnelle de la mère et de son bébé et peut quelquefois se sentir un peu jaloux de ce bébé lové contre les seins de sa femme.

Que préconisez-vous pour que le couple garde son équilibre ?

Le couple doit accepter le changement que va amener le bébé dans leur histoire de couple. Il va lui falloir identifier ses besoins pour gérer la fatigue et le passage au statut de parents. Être vigilants face aux malentendus, continuer à dialoguer en exprimant ses besoins et ses attentes. Savoir solliciter l’aide de ses proches et peut-être confier le bébé quelques heures ou plus pour se recentrer sur son couple. Si l’un des deux n’accepte pas le changement, il y a déséquilibre et ce peut être le clash au sein du couple. Ne jamais oublier que c’est le couple qui est 1er et qui fait le bébé, pas l’inverse.

Avez-vous un témoignage qui vous a marqué ?

Un témoignage récurrent. La femme attend que son conjoint prenne sa place de père et l’aide mais elle ne l’exprime pas clairement et verbalement. Elle continue de  gérer la maison et le bébé alors l’homme trouve que tout va bien, que sa femme gère bien et s’en contente ; et l’écart se creuse insidieusement…

close

Des conseils & astuces pour prendre soin de votre couple

DEUX FOIS PAR MOIS DANS VOTRE BOITE MAIL !

Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Pin It on Pinterest

M