Si aujourd’hui, le zapping est partout, y compris dans la vie de couple, est-ce pour autant un gage de bonheur ? Pas sûr du tout…Peu prisée par les médias, la fidélité est pourtant un atout pour réussir son couple souvent évoqué par les conseillers conjugaux et thérapeutes. Alors qu’en est-il réellement ? Enquête auprès de « professionnels de l’amour durable ».

La fidélité, rempart à la souffrance de la jalousie 

Pour Clara, 35 ans, le pluri amour était possible voire bon pour le couple. Il permettait d’éviter la routine, de mettre du “pepp’s” dans le quotidien. C’est en tous cas ce qu’elle croyait ! Elle s’était donc mise d’accord avec son compagnon pour vivre leur couple de cette manière. Et puis un jour, elle s’est sentie menacée par une de ses maîtresses. Elle a commencé à être jalouse et à souffrir. Cette infidélité consentie fut finalement si dévastatrice que le couple décida de se séparer.  Dans son nouveau couple, Clara et son compagnon ont décidé de rester fidèles. Elle s’est aperçue en effet qu’elle avait mûri et qu’elle avait besoin d’exclusivité affective pour se sentir en sécurité et épanouie dans cette nouvelle relation. Aujourd’hui, elle se sent mieux, en accord avec ce qu’elle souhaite vivre et construire, dans la durée.

 « Savoir que chacun avait ses propres aventures de son côté a fini par nous éloigner l’un de l’autre. Je ne me sentais plus en sécurité, j’avais peur de son attachement à une autre »

La fidélité, le choix de l’exclusivité

  • Pour Gérard Leleu, sexologue : « Faire le choix de l’exclusivité sentimentale et sexuelle pour son partenaire, c’est lui prouver qu’il est préféré à tous les autres, que les sentiments qu’il vous inspire sont supérieurs aux autres, bref qu’il est unique. Si la fidélité est réciproque, ça veut dire que vous aussi vous êtes unique. Et c’est fou ce que ça fait du bien, non ? ».
  • La fidélité permet en effet, d’être dans une relation de confiance avec l’autre. Une confiance qui  permet peu à peu à chacun d’être soi-même, d’oser montrer ses faiblesse, d’entrer dans une communication vraie, de mieux se comprendre. Cela reste un chemin à construire, un challenge relever, jamais définitivement acquis. Mais lorsque la confiance est présente et solide, la relation de couple se trouve enrichie.
  • On peut se demander si notre idéal au début de la relation n’était pas de s’aimer l’un et l’autre de manière totale et unique. Est-ce une aspiration que nous portons au fond de nous ? C’est possible…Mais en tous les cas, ce qui est important pour que le couple puisse s’épanouir, c’est de pouvoir régulièrement parler ensemble, de préciser ce qu’on attend de l’autre, quels sont ses besoins, ses envies,  et de connaître les limites de chacun à ne pas dépasser.

La communication, ciment de la fidélité

L’envie d’être infidèle est souvent révélateur de manques dans la vie du couple : manque d’attention, frustration dans la sexualité, manque de tendresse, de moments ensemble…

Lorsque nos désirs ne sont pas satisfaits, nous avons naturellement tendance à aller chercher ailleurs ce qu’on ne trouve pas ou plus dans son couple. Mais est-ce vraiment la bonne solution ? Et si justement, nous allions explorer dans notre propre couple ce qui pourrait être améliorer, comment combler nos manques ? Ce n’est pas facile, car Il faut du temps pour quitter des habitudes prises depuis des mois, souvent des années, et en créer de nouvelles, plus en adéquation avec les besoins de chacun. Il faut aussi du temps et du courage pour se parler en profondeur, notamment sur les sujets potentiellement conflictuels . La patience et la volonté d’améliorer les choses seront des atouts pour retrouver une relation épanouissante et dépasser les difficultés.

Pour Gérard Leleu, ce temps donné à l’autre et à soi-même est essentiel : « Il faut parfois plusieurs années pour s’ajuster, notamment sur le plan sexuel. Si, au nom de l’accomplissement personnel, nous allons tout de suite satisfaire nos désirs à l’extérieur, pallier la plus petite insatisfaction dans d’autres bras, le couple perd lentement de son importance. »

Les bienfaits de la fidélité

Si vous choisissez au départ d’être fidèles l’un à l’autre, c’est parce que vous croyez « au grand amour ». Cette décision, personnelle et volontaire est prise parce qu’elle apporte la sécurité et la stabilité nécessaire à la vie du couple. Être fidèle, c’est un idéal de vie, source d’épanouissement et d’équilibre dans le couple. Seule une relation de confiance permet de construire dans le temps. Quand elle est promise et tenue, elle nourrit la confiance mutuelle.

Dans le mariage, faire le choix d’un partenaire, c’est s’engager à renoncer volontairement à d’autres. En effet, être fidèle, c’est n’avoir qu’un seul partenaire dans les domaines sexuel, affectif et psychique. Ainsi, on peut se fier à l’autre, car il a promis qu’il tiendra « la parole donnée ». Dans le mot fidélité, il y a les mots « foi » et « confiance » : une confiance en soi, une confiance dans l’autre et une confiance dans le couple. C’est donc une décision de confiance, de se faire confiance et de tisser sa vie sur la base de cette confiance.

La fidélité est alors protection et sécurité pour le couple. Elle est invitation à se tourner en priorité vers l’autre. Si la fidélité est une règle imposée qui engage la responsabilité civile des conjoints, c’est surtout un choix volontaire, un état d’esprit. Elle suppose un esprit de vigilance, la volonté et l’honnêteté de ne pas se mettre dans des situations qui pourraient fragiliser le couple dans sa durée ou compromettre sa stabilité.

La fidélité n’est pas uniquement une affaire de sexualité

Si pour la majorité des personnes, la fidélité en couple vise la sexualité, cette dernière n’est pourtant pas la seule concernée. En effet, au-delà de l’infidélité physique, il y a d’autres manières d’être infidèle. On peut citer par exemple une conduite légère ou immorale, la pratique de sites pornographiques ou pédophiles, les jeux de séduction avec d’autres personnes…

Mais il peut aussi s’agir également de hobby ou sport qui prennent toute la place, du travail envahissant, de l’addiction aux nouvelles technologies ( réseaux sociaux, jeux vidéo, télévision…), de la priorité donnée aux relations amicales, …Tous ces comportement sont en réalité comme des petits coups de canif dans le contrat initial et autant de freins à l’amour. Petit à petit la parole et l’écoute se font rares, les frustrations s’accumulent, l’ennuie s’installe et le risque de l’infidélité se rapproche !

Rester attentifs à son couple, aux besoins et désirs de chacun, prendre le temps d’échanger et de passer de bons moment s à tous, voilà peut-être la recette d’une fidélité qui rend heureux.

Antoine d’Audiffret

close

Des conseils & astuces pour prendre soin de votre couple

DEUX FOIS PAR MOIS DANS VOTRE BOITE MAIL !

Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Pin It on Pinterest

M