En couple, même si l’on aspire à partager un maximum de choses avec son amoureux, chacun a son jardin secret. On y garde tout ce que l’on hésite à partager, soit par peur d’une intrusion trop forte de l’autre dans son intimité soit pour protéger l’autre et ne pas l’inquiéter. Ce jardin secret est la part de soi-même qui échappe à la relation amoureuse et qui peut être source de nombreux questionnements. Alors, peut-on tout se dire lorsque l’on s’aime ? Jusqu’où va la transparence dans un couple ? Faut-il chercher à tout savoir sur l’autre ? En résumé faut-il avoir un jardin secret ?

Un contrat implicite ou explicite

Que le couple le formule ou pas, chaque couple est lié par un contrat qui délimite ce jardin secret. (courrier, messagerie, secrets… ) Le respect de la vie privée et intime de l’autre est essentiel à la relation amoureuse. Néanmoins dans un couple, il est très important de savoir se confier et partager ce que l’on ressent comme ses joies, ses échecs, ses déceptions et ses difficultés. Se confier ce n’est pas chercher à tout dire à l’autre ou tout savoir de l’autre, mais ne serait-ce pas surtout de ne rien cacher de tout ce qui peut avoir des conséquences négatives sur sa relation de couple actuelle et future ? Ne faut-il faire preuve de bon sens et ouvrir son jardin dans la confiance mutuelle, ouvrir son cœur avec délicatesse, dans un climat de sécurité ? Dans une relation saine, on peut se livrer avec naturel (sans porter de masque) et délicatesse tout en restant prudent (ne pas peser outre mesure sur l’autre, lui faire porter plus que le soutien et l’assistance qu’il est en mesure de nous donner). Ainsi pouvoir partager, au bon moment, dans la bienveillance et l’accueil mutuels,  ses projets de vie, sa vision du monde, ses valeurs, ce qu’on ne supporte plus, ses joies, ses soucis, ses échecs, ses déceptions, ses difficultés,  ses faiblesses, ses erreurs, et ses fautes, permet de mieux se comprendre, chacun se sentant respecté.

Dire ce qui pose problème 

En revanche, taire certaines choses qui peuvent poser problème et ne sont pas faciles à dire peut être dangereux pour la relation du couple : par exemple une situation financière délicate, une maladie, une période de chômage ou un enfant né d’une relation précédente etc… Celui qui porte cette information non encore dévoilée, sait qu’elle aura très certainement une répercussion sur le couple à plus ou moins long terme. Et la peur de la réaction de l’autre peut pousser à la garder secrète. Cependant, cacher cette situation délicate ou cette nouvelle n’est pas une solution à long terme. D’abord, parce qu’il est difficile de porter seul(e) quelque chose de lourd. Mais c’est aussi fonder sa relation sur un mensonge et fragiliser ainsi la confiance. Enfin, c’est douter de l’autre et penser qu’il/elle ne sera pas capable d’entendre et d’accepter la nouvelle. Pourquoi ne pas miser sur la confiance et croire que l’autre sera capable d’entendre, mais également d’aider à affronter la difficulté ? Cependant, il semble préférable de prendre quelques précautions pour annoncer ces choses délicates. Alors, comment réussir à en parler sans provoquer de séisme ?

Créer un climat de sécurité

Dire la vérité ne peut être fait à tort et à travers. Il est important de se demander si l’autre est en mesure d’entendre ce qui lui sera dévoilé et de réfléchir à ce qui motive cette révélation. Est-ce pour me libérer d’un poids ? Est-ce pour avoir son avis ou son soutien ? Il est aussi essentiel de réfléchir aux conséquences que cela peut avoir pour lui, pour le couple, pour les enfants et pour d’autres. Pour que l’aveu soit entendu et compris, il est donc indispensable de créer un climat de sécurité total qui permettra l’empathie et la compréhension du conjoint. Découvrez ci-dessous un moyen issu de la thérapie Imago pour entamer le dialogue en sécurité.

  1. Lancez une invitation pour un moment où vous serez tous les deux disponibles, réceptifs et sereins : « J’ai envie de te partager une chose importante pour moi et notre couple, dis-moi quand ce sera le bon moment pour toi ? »
  2. Choisir un lieu et un moment propice à la confidence : restaurant, à la maison en tête-à-tête, promenade, trajet en voiture…
  3. Être bien présents tous les deux au moment retenu et honorer la demande « Je suis prêt(e) à t’écouter en mettant toutes mes réactions de côté (ironie, questions, jugements etc…) pour ne pas te blesser pendant que tu m’ouvres ton cœur. »
  4. Se centrer sur ce temps d’échange où un partenaire va faire visiter son monde à l’autre et  être totalement présent au cadeau mutuel qui est fait
  5. Pour se mettre dans une attitude positive de bienveillance, commencer par se partager l’un l’autre une appréciation positive dans notre relation « ce que j’aime dans notre relation, c’est… » …. « et ce que cela me fait sentir, c’est ce que …. »
  6. Puis, celui qui parle (Émetteur) va parler avec des phrases courtes pour que l’autre (le Récepteur) lui fasse le miroir exact de ce qui a été dit: Par exemple:
  • E: « J’ai envie de tout larguer, surtout mon travail. »
  • R: « Je t’ai entendu dire que tu avais envie de tout larguer, surtout ton travail, est-ce bien cela? »
  • E: « Oui c’est cela. Je suis las et je n’ai plus envie d’y aller. »
  • R: « Je t’entends dire que tu es las et ne veux plus y aller… Est-ce bien cela? »

7. Pour aider l’Émetteur à aller plus profond dans ce qu’il ressent et à envie de partager le Récepteur peut demander « Peux-tu m’en dire plus ? »

8.  Lorsque que l’Émetteur n’a plus rien à dire, le Récepteur dit « Merci de m’avoir partagé tout cela, et ce qui m’a touché dans ce que tu m’as dit, c’est… »

9. On peut alors inverser les rôles pour continuer l’échange et partager les ressentis de celui qui était récepteur jusques là.

Parfois, pour les sujets un peu sensibles ou difficiles, il pourra être utile voire nécessaire de se faire guider dans ce dialogue par un conseiller conjugal pour garder le climat de sécurité, sans ressentiment ni vengeance afin de pouvoir mieux ouvrir son cœur en profondeur dans la confiance réciproque. Peut-être aussi faudra-t-il aussi envisager une démarche de pardon ?

Ainsi, un couple, dont les partenaires se dévoilent peu à peu dans l’intimité, va évoluer en respectant les mondes de chacun avec leurs beautés, leurs forces, et leurs faiblesses. Chacun connaîtra mieux la personnalité et les attentes de l’autre, pour toujours construire un plus beau NOUS . N’est-ce pas cela le vrai amour ?

Antoine et Chantal d’Audiffret

close

Des conseils & astuces pour prendre soin de votre couple

DEUX FOIS PAR MOIS DANS VOTRE BOITE MAIL !

Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Pin It on Pinterest

M