Depuis quelques temps, la complicité qui unissait votre couple a disparu. Frustrations, critiques, silence radio, jalousie, disputes… Vous n’êtes plus sur la même longueur d’onde au point d’envisager la séparation. Quitter son conjoint : est-ce la bonne solution ? Votre amour peut-il encore renaitre ? Chantal d’Audiffret thérapeute de couple et son mari Antoine, décryptent ces mécanismes qui font et défont les couples.

Est-il normal d’avoir envie de « quitter son conjoint » ?

Au début du couple, dans la phase amoureuse, les amants se découvrent. Avec la passion, ils voient surtout leurs qualités mutuelles. Ils partagent naturellement en profondeur et en sincérité. Ils veulent savoir ce que pense l’autre et comprendre sa façon de voir les choses. Puis, avec le temps, la passion décroit, la bienveillance s’estompe, les défauts de l’âme sœur deviennent plus saillants et les premières crises de couple apparaissent. L’ambiance devient irrespirable et la vie à deux difficilement supportable. Au fil des disputes , le lien entre les conjoints se détériore et la séparation apparaît alors comme étant la seule issue.

Alors que bien entendu, il y a d’autres possibilités. Ce désir de séparation est un signal d’alerte d’une crise de couple. Il convient de le prendre très au sérieux. Mais ce n’est pas forcément la fin de l’histoire du couple. Très souvent, « avoir envie de quitter son conjoint » n’est que la manifestation d’un dysfonctionnement relationnel dans la vie commune.

Quels sont les mécanismes et les étapes qui conduisent à se quitter ?

 – 1ère étape – L’accumulation des reproches

D’abord, on commence par ne plus supporter les défauts de l’être aimé. On ne voit plus que ça ! Prenons l’exemple, d’un homme qui laisse trainer ses chaussettes. Pour lui, cela ne semble pas bien grave. Mais sa femme peut le vivre comme un profond manque de respect. Surtout si cela ravive des blessures de sa propre enfance où elle a pu se  sentir au service de toute sa famille. De son côté, l’épouse peut par exemple critiquer sans cesse son mari, qu’elle ne trouve pas assez engagé dans les tâches de la vie quotidienne : la cuisine, les devoirs des enfants etc. À force, l’homme se sent dévalorisé, et pas reconnu.

– 2ème étape – Une communication inexistante

Peu à peu, les conjoints n’arrivent plus à se parler. Le dialogue est rompu. Ils réagissent au quart de tour, de façon épidermique, se critiquent, se ferment et nourrissent des sentiments négatifs qui détruisent le « lien » entre eux. Ils sont rentrés dans un cercle vicieux d’attaques et de défenses, un jeu de ping-pong sans issue. Ils arrivent à gérer les questions matérielles et pratiques mais n’arrivent pas à instaurer un échange plus profond. Ils ne se sentent plus reliés l’un à l’autre ni aimés. La vie à deux devient irrespirable.

– 3ème étape – Une recherche à l’extérieur du couple

Ils envisagent de se quitter en pensant qu’ils se sont trompés et que ce sera mieux ailleurs. Pour fuir la relation, il arrive que l’un commence par se tourner vers les réseaux sociaux, ou la pornographie, ou une relation extraconjugale L’autre peut se réfugier dans une vie sociale exacerbée ou dans le travail pour oublier ses problèmes de couple. Tous deux vont chercher à combler leurs besoins profonds à l’extérieur de leur couple. Ce manque de communication signe d’un profond mal être relationnel est la racine de la plupart des divorces. Pour que l’amour renaisse et qu’un duo redevienne agréable et épanouissant, il faut rétablir le dialogue et nourrir sa relation amoureuse.

Comment reconstruire son couple quand il est au bord de la rupture ?

D’abord, il faut bien se dire que rien n’est jamais perdu. Les thérapeutes de couple et les conseillers conjugaux, reçoivent souvent des ménages fortement brisés. Certains ont même déjà engagé des démarches pour divorcer. Mais lorsque, grâce à un professionnel, ils comprennent le pourquoi de leurs difficultés, comment ils en sont arrivés là, ils vont voir renaître la flamme de leur amour enfouie sous une tonne de frustrations.

Ils arrivent alors presque toujours à reconstruire une relation encore plus belle et enrichissante qu’avant. Les crises dépassées rendent l’histoire du couple plus solide. Il existe 6 clés absolument indispensables pour surmonter ensemble une crise de couple, ranimer la flamme et aller de l’avant et construire un amour encore plus fort et plus profond.

– 1ère clé – Avoir confiance et s’engager dans son couple

Ne pas croire que si l’on se dispute, c’est la fin du couple. C’est juste l’évolution et le progrès qui s’annoncent ! Surtout si les deux ont la volonté de remettre en route leur tandem amoureux. Bien entendu, cela bien sûr ne pourra se produire dans un climat de violences conjugales (physique, psychologique, …) qui sont des atteintes à la personne, et ne doivent pas être tolérées.

– 2ème clé – Se parler en sécurité et en vérité.

Pour désamorcer la crise, il est essentiel d’apprendre à « discuter sans se disputer », c’est-à-dire à se parler dans un climat de sécurité pour mieux pouvoir exprimer ses sentiments chacun à son tour et ainsi partager intimement ses besoins, et ce qu’on attend de la relation: chacun va parler uniquement de la façon dont il vit les choses, avec bienveillance, sans critiquer ni  juger l’autre et sans faire la liste ce qui ne va pas chez lui. Pendant ce temps, l’autre conjoint doit être à l’écoute avec toute sa présence et ne pas réagir pour mieux entendre le point de vue de l’autre. Ainsi les deux partenaires, se sentant en sécurité, dans un climat empathique sans agressivité, vont pouvoir échanger en profondeur, comprendre leurs besoins profonds et exprimer leurs désirs, leurs attentes, leurs rêves.

Ce dialogue intime et profond qui exclut tout reproche n’est pas aisé. C’est pourquoi de nombreux couples ont recours à un tiers, comme un conseiller conjugal, qui va faire office de garde-fou et faciliter l’échange. Après quelques séances, le couple sait comment faire et peut généralement se débrouiller tout seul.

– 3ème clé – Comprendre les besoins de l’autre

Nous sommes tous marqués par notre enfance. Et nous voulons inconsciemment que notre conjoint réponde à des besoins qui n’ont pas été comblés lorsque nous étions enfant. Par exemple, une personne délaissée enfant pourra avoir besoin d’une grande proximité avec son conjoint. Or ce dernier risque de ressentir trop de pression, trop d’attente et de trouver l’autre « collant ».

Parler ce que l’on ressent, comprendre les besoins de l’autre , ce qu’il vit et exprimer ce dont j’ai besoin, permet de trouver le juste milieu. Et surtout, de mieux interpréter des réactions parfois incompréhensibles pour l’autre. Cette compréhension plus fine permet d’ajuster son comportement et créer une communion plus profonde.

– 4ème clé – Rompre avec la négativité

Plus l’espace relationnel entre les conjoints est alimenté par des choses positives, plus la vie de couple sera enrichissante, épanouissante et agréable à vivre. Et plus, les amoureux seront heureux ! Il est donc fondamental de stopper la négativité (critiques, jugements, reproches, dévalorisations…) qui peut à la longue donner envie de quitter son partenaire. Les sentiments négatifs sont au couple ce que la rouille est aux métaux : corrosifs.

Si la relation est alimentée en permanence par des comportements négatifs, des disputes, des cris, ou des silences boudeurs… l’atmosphère devient irrespirable et les partenaires n’ont qu’une envie : fuir ! Il faut donc cesser absolument les critiques, les pensées négatives, et partager du positif. Diverses études en psychologie ont montré qu’il faut au moins 30 jours pour  commencer à reprogrammer son état d’esprit, chasser le négatif et prendre des habitudes plus positives.

– 5ème clé – S’excuser et pardonner

Quand le lien entre les conjoints a été très “abimé” par les conflits, que les ressentiments et les frustrations se sont accumulées et envahissent tout l’espace, une démarche de pardon est souvent indispensable pour rétablir la relation et repartir sur de bonnes bases. C’est particulièrement vrai lorsque la confiance a été trahie et qu’il y a eu une infidélité. Même s’il n’est pas évident de pardonner, d’accepter de ne plus revenir sur une blessure et de tirer un trait sur ce qui a été dit ou fait, le pardon demeure une étape essentielle.

Pardonner et demander pardon permet de reconnaitre les faits, les paroles ou les gestes qui ont fait mal, et d’entrer dans une démarche de réconciliation avec l’autre. Le pardon dans le couple est véritablement un des secrets des couples qui durent.

– 6ème clé – Nourrir la dynamique de l’amour !

Cela peut paraitre simple et évident mais en réalité cela demande des efforts. Il faut apprendre à dire « merci » pour les petites choses de la vie, programmer des temps ensemble, en tête à tête, réintroduire de la tendresse etc. Il faut qu’au moins l’un des conjoints enclenche la dynamique, même si ce n’est pas facile au début. L’un va commencer à donner à l’être aimé ce qui lui fait plaisir. L’autre va peu à peu se détendre et commencer à lui donner en retour. Cet échange amoureux a quelque chose de simple mais il est fondamental pour faire vivre votre union.

Par exemple, si je sais que mon conjoint est tactile, même si ce n’est pas naturel pour moi, il va falloir que j’apprenne à caresser et/ou toucher mon conjoint régulièrement etc. Il s’agit de se donner pour l’autre. L’amour est aussi question de volonté. Bien entendu, pour rétablir une entente conjugale solide, retrouver un équilibre et avoir une vie sentimentale de nouveau épanouie, il est primordial d’avoir des temps réservés au couple : un week-end en amoureux, un voyage à deux… Et également renouer avec la tendresse et la sexualité.  (Ne pas hésiter à consulter un spécialiste si besoin).

De l’amour reçu à l’amour donné

Chaque conjoint est responsable du couple à 100% et doit se donner pleinement pour que la magie de l’amour fasse son effet et comble les deux partenaires.

Le but ce n’est pas de chercher à avoir le bon partenaire mais d’être le bon partenaire pour l’autre. Car si vous êtes le bon conjoint pour l’autre, l’autre sera un bon amant pour vous.

Trop souvent, nous rencontrons des couples dont les conjoints se sont séparés et se sont engagés dans une nouvelle relation et qui retombent dans les mêmes écueils avec leur nouvel amant, faute d’avoir compris pourquoi ils se sont séparés la fois précédente. Avant d’envisager sérieusement une rupture, il est important de donner une nouvelle chance à son couple en redoublant d’amour !

Sylvain Sismondi

À lire pour (re)construire et renforcer son couple :

L’importance des temps de qualité à deux

Renforcer votre intimité 

Rebooster le désir dans son couple

Et si la routine était un cadeau pour le couple 

 

Pin It on Pinterest

M