Si le couple reste une valeur sûre, un bon investissement sur l’avenir, vivre à deux n’est pas toujours synonyme d’harmonie et d’entente parfaite. Lorsque la crise arrive, est-ce le début de la fin ou au contraire une chance de faire grandir la relation ? Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas rester seuls et ne pas hésiter à aller consulter un spécialiste des relations de couple. En effet, il existe des professionnels dont le métier est d’aider le couple à communiquer sincèrement et paisiblement pour dépasser les crises, approfondir et redynamiser la relation.

Les crises de couple: une possibilité de faire grandir l’amour

Être en couple aujourd’hui est encore un garant de sécurité affective, voire une promesse de bonheur durable. Après le temps de l’éblouissement mutuel, de la lune de miel, le couple reprend contact avec le réel. C’est alors le moment où  la crise de couple peut  arriver ! Comme le dit Yvon Dallaire, psychologue Québécois, « Le couple est le creuset des crises de croissance ». Les experts du couples constatent  que certains couples sortent  plus forts de ces crises . Pour d’autres par contre, la rupture semble être la seule solution. Des psychologues ont écouté, analysé, scruté les couples qui réussissent. Ils ont ainsi pu mettre à jour des aptitudes, des compétences qui manquent aux couples qui se séparent. Ces couples-là se sont eux aussi choisis, aimés et disputés. Et ils ne se sont pas séparés. Pour certains, l’aide d’un tiers a été essentielle et déterminante.

La particularité du psychologue

Aller voir un psy peut faire peur. Et pourtant, le psychologue est formé pour être neutre sur les plans affectif et émotionnel. En effet, il ne prend pas partie pour l’un ou pour l’autre, comme le font souvent les proches. Il est « au service du couple ». Avec lui les conjoints peuvent s’exprimer dans un cadre sécurisé où les débordements émotionnels seront contenus. Il peut recevoir les conjoints séparément, pour permettre une parole plus libre sur leur  vécu conjugal. Cela peut l’aider à mieux comprendre la problématique du couple. Par sa formation clinique, il pourra repérer un éventuel besoin de prise en charge psychologique ou médicale de l’un ou l’autre et proposer des solutions pour cela. Et chaque psychologue va travailler avec le couple en adaptant les outils qu’il connaît à chaque situation. Il faudra parfois plusieurs séances pour consolider les changements nécessaires. Mais la démarche la plus difficile est toujours celle de décider à deux de se faire aider par un professionnel !

Le témoignage de Michel et Valérie : l’infidélité

Michel et Valérie sont mariés depuis 26 ans et parents de 3 enfants. Leur couple a été fragilisé par une première infidélité de Michel il y a 10 ans. La vie à deux a repris sans qu’ils aient pris le temps de soigner leurs vulnérabilités conjugales. En décembre dernier, Valérie apprend une autre infidélité de son conjoint. Cela provoque une grave crise au sein du couple. Que faire ? Après un voyage en Amérique du sud et plusieurs soirées passées à essayer de « recoller les morceaux », ils décident de consulter séparément un psychologue. Lui pour réfléchir à sa situation et elle pour parler de ses émotions. Les objectifs de Michel et Valérie : prendre du temps, mettre des mots sur leurs ressentis en vue de faire le meilleur choix pour leur couple, leur famille et eux-mêmes dans un cadre rassurant et professionnel.

Elizabeth de Madre, psychologue clinicienne et thérapeute de couples

libero massa ut mi, non porta.

Pin It on Pinterest

M