Identifier et analyser les sources de nos énervements

Les différences les plus visibles ne sont pas les plus insurmontables. En revanche, des faits plus anodins (un oubli, une inexactitude, du désordre…) peuvent conduire à des situations insupportables!  Il est bon alors d’analyser en profondeur la raison d’être de l’exaspération ou de l’énervement. Souvent, ils résonnent en nous et nous rappellent un moment de notre histoire où l’on s’est senti rejeté, abandonné, non reconnu, non apprécié… Comprendre cette remontée de mauvais souvenirs en soi, aide à relativiser les choses, évite de charger le partenaire de toutes les irritations qui peuvent être ressenties. « Il est toujours en retard, ça me rend folle… J’ai l’impression qu’il n’a aucun respect pour moi ! » L’analyse de ce qui se passe en soi et de ce qui est activé du passé apaise, remet les choses à leur juste place et ouvre une voie pour dépasser les déceptions, les insatisfactions, les énervements.

Que faut-il vraiment partager, pour être en couple ?

Y a-t-il des valeurs inconciliables (opinions politiques, spiritualité, questions de société…) ? Peut-on s’entendre malgré des façons profondément différentes de concevoir les choses, de se comporter au quotidien et dans les grandes occasions ?

Si chacun accepte de ne pas camper sur ses positions, il est possible de se déplacer dans le monde de l’autre.Pourtant, il arrive parfois que sur un point essentiel, les divergences soient profondes et inconciliables : désir d’enfant qui ne s’accorde pas, sens de la vie et valeurs contradictoires… Avant de s’engager plus loin, une séparation momentanée sera l’occasion de prendre la mesure de l’attachement réciproque. Il se pourrait qu’une décision douloureuse soit à envisager sérieusement. Si les différences sont incontournables, la façon de les gérer peut-être parfois « corrigée ». 

Grâce à notre pause couple, identifiez vos différences pour en faire des atouts pour votre couple

Antoine et Chantal d’Audiffret,  l’Art de vivre à deux

Pin It on Pinterest