La lutte pour le pouvoir, un risque pour le couple !

22 Jan, 2021 | Yvon Dallaire

L’échiquier: Le symbole de la réalité du couple

Dans mon cabinet privé, j’ai un plateau avec aligné sur un côté les pièces d’un jeu d’échecs et de l’autre, les pièces d’un jeu de dames. Cet échiquier ou damier m’apparaît être le plus beau symbole de la réalité du couple. Le plateau représente l’espace commun du couple, le territoire conjugal qui peut malheureusement devenir un lieu de lutte pour le pouvoir . Lors de la période de séduction et de lune de miel, les deux partenaires sont contents d’avoir trouvé quelqu’un qui veut jouer avec eux et sont assurés qu’ils joueront au même jeu : aux échecs ou aux dames. C’est pourquoi cette période est si heureuse : elle est remplie d’espoirs et d’illusions sur ce que sera le jeu (la vie à deux). Très rapidement, toutefois, les deux joueurs se rendent comptent qu’ils ne jouent pas selon les mêmes règles. D’où l’inévitable lutte pour le pouvoir qui suit la lune de miel.

Lutte ou partage

Les membres des couples qui deviendront malheureux cherchent alors à imposer à l’autre joueur les règlements de leur jeu, tout en refusant de jouer au jeu dont ils ne connaissent pas les règles, chacun voulant s’assurer de gagner (de contrôler le jeu). Les membres des couples heureux se rendent rapidement compte que les deux jeux se jouent sur le même plateau, mais avec des règles de jeu différentes. Ils apprennent qu’ils peuvent jouer deux jeux dans un même espace et que chacun de ces jeux possède une richesse particulière. Chacun accepte donc d’apprendre les règles du jeu de l’autre et se montre disposé à enseigner les siennes à l’autre. L’ouverture à l’autre et la capacité de s’affirmer constituent deux des habiletés relationnelles que la vie à deux permet de développer.

Choix du jeu

Reste alors à décider à quel jeu vont-ils jouer ? Les couples formés de deux personnes responsables et en contrôle de leurs émotions vont commencer par alterner le pouvoir en alternant les jeux. Les couples heureux à long terme vont non seulement alterner les jeux, mais ils vont également développer un nouveau jeu intégrant, mélangeant, modifiant les règles des deux jeux pour former un nouveau jeu, leur jeu. Ce qui me fait dire que, contrairement à la croyance populaire, chaque couple heureux possède sa propre histoire, sa propre culture conjugale, son propre jeu.

Yvon Dallaire, Psychologue

quis, et, adipiscing Sed venenatis, leo. id in dolor

Pin It on Pinterest

M