Moments de retrouvailles joyeuses pour certains, sources de tensions et d’angoisses pour d’autres, les fêtes de fin d’année ne sont pas vécues pareillement pour tout le monde. Elles nous renvoient souvent au vécu de notre enfance, chacun ayant une expérience propre. Comment faire pour qu’elles restent un moment agréable et sans tensions ?

Des moments plein d’émotions intenses

Si les familles se réunissent pour différents évènements ( mariages, anniversaires etc…), les fêtes de fin d’année restent un moment particulier pour toutes les familles. Ce moment est souvent préparé à l’avance, poussé par la société de consommation. En effet, dès fin novembre, les villes sont décorées et tous les magasins proposent de multiples offres pour faire de ce moment une fête particulière. Ces fêtes obéissent plus que toute autre évènement familial à des traditions et des rituels chargés d’émotions. En effet, ces fêtes renvoient à des souvenirs précis de notre enfance:  joyeux et insouciants, ou alors pénibles voire douloureux. Ainsi elles réactivent une image et un ressenti spontanés et incontrôlés! Notre cerveau affectif ou limbique a conservé ces différentes émotions qui reviennent spontanément. Alors à chaque émotion vive, nous voilà subitement fragilisés, à « fleur de peau ». Nous ne ressentons plus cette joie tellement désirée ! Nous comparons avec notre passé… et cela peut faire mal.

Des attentes différentes liées à nos histoires personnelles

En réalité, nous attendons beaucoup affectivement de ces moments chaleureux. Peut-être trop d’ailleurs… Et les attentes sont différentes pour chacun car chaque couple est composé de deux personnes bien différentes, avec son histoire personnelle et ses rituels. Ainsi l’un est très attaché à la participation à la messe de Noël alors que l’autre pas. Ou alors l’un a l’habitude de faire de très beaux cadeaux et à tout le monde alors que pour l’autre les cadeaux ne sont pas vraiment importants. En effet, il préfère le repas et la décoration de la table, le choix des mets et du vin. Pour certain l’habillement est essentiel et il faut trouver une tenue de fête, élégante. Alors que pour l’autre cela n’a aucune importance, l’essentiel étant de se retrouver. Pour d’autre encore il est important que la famille soit réunie largement avec les oncles, tantes, neveux etc.… Alors que pour certains, la fête doit être plus intime.  Le choix de la date peut aussi être compliquée car certains souhaitent se retrouver le jour même de Noël ou du nouvel an, alors que pour d’autre une autre date ne pose pas de difficulté.  C’est particulièrement le cas dans les familles recomposées. Ces différences révèlent des attentes différentes qui peuvent créer du malaise et des conflits. Il est important de pouvoir en parler ensemble et de trouver des solutions pour chacun puisse se sentir compris. Accepter peut-être aussi de faire des concessions d’une année sur l’autre.

[Fêtes de fin d’année] Conseils pour que tout soit réussi

Anticiper les émotions au sein du couple

Comme les attentes sont souvent grandes pour ces moments familiaux, elles peuvent donc engendrer beaucoup d’incompréhensions voire de tensions avant et pendant la fête. En effet, il n’est pas rare que, dans l’intense émotion de cette fête, il y ait de fortes tensions interpersonnelles et que l’un ou l’autre se sente incompris, mal aimé, et même rejeté. Gare au malencontreux épisode de larmes ou de crise en pleine fête qui gâche un moment appelé à être paisible ! Pourquoi ne pas préparer ces moment en prenant le temps d’en parler ensemble, de préciser les attentes de chacun, de parler des rituels qui énervent pour anticiper les réactions fortes et déplacées ? C’est peut-être la solution pour que ce jour de fête soit un moment de joie et de fête, vécu paisiblement en famille.. Bonnes fêtes de fin d’année!

Hortense Houssay

Pin It on Pinterest

M